Rétro CA Mantes

Rennes - Mantes 1-0

Les supporters du C.A.M.V., alors en C.F.A., n'ont pas oublié ce match légendaire, le 28 mars 1971, contre le géant Rennais en terre bretonne. Les pros de Rennes ne l'avaient emporté que sur la plus faible des marges. Voici les équipes qui posent devant les photographes avant le coup d'envoi. Un grand merci à Mario P. pour ces photos (et scans) magnifiques.


C.A. Mantes-la-Ville 1970-71. Debout, de gauche à droite : Robert Filliol, Gérard Demota, Umberto Melloni, Jean-Pierre Roulot, Jean Sorel, Jacky Allione, Mario Prazzoli, Norbert Boucq. Accroupis : Jean-François Beltramini, Max Gouju, Jacques Herbette, Michel Appert, Michel Saoumah. Cliquez sur la photo ci-dessus pour une version grand format.


Stade Rennais 1970-71. Debout, de gauche à droite : Alain Cosnard, Périault, Goueffic, René Cédolin, Marcel Aubour, Pierre Garcia. Accroupis : Simian, Velimir Naumovic, Serge Lenoir, André Guy, Robert Rico. Merci à Roland R. pour la compo. Cliquez sur la photo ci-dessus pour une version grand format.

Les deux gamins sur la photo du CAMV sont Gilles Allione, le fils de Jacky (merci Jacky pour la correction) et Stéphane (?) Demota, le fils de Gérard. Ce match Rennes-Mantes a fait l'objet d'un mini scandale. Je m'explique... Allione, après une envolée acrobatique dont il a le secret, fut victime de crampes à son retour sur la terre ferme. Voilà donc Allione le ballon bien en main, dans sa surface et en proie à mille douleurs. Après des tentatives (rapides) d'étirement de la part de ses partenaires, Umberto Melloni saisit le ballon des mains de Jacky pour rendre ces manœuvres délicates un peu plus aisées (ou peut-être bien, par pur réflexe). Enfin bon, le (gros) problème, c'est que l'arbitre n'avait jamais arrêté le jeu. Il ne s'est par contre pas gêné pour siffler un pénalty pour les Rennais. La suite, on la connait que trop bien : Rennes gagne 1 à 0. Attendez un peu, il y a eu un autre incident durant ce match. Je m'explique... Lors d'un choc avec Marcel Aubour, Michel Saoumah se casse la jambe... La poisse totale pour l'ailier mantevillois et les « jaune et noir » en général.


Main Menu