Rétro CA Mantes

C.A. MANTES b. SEDAN 3-1 (0-0). - Terrain : bon. Arbitre : M. Montillot. — Buts : Mantes : Saoumah (47e et 56e), Appert (69e). Sedan : Roy (63e).

C.A. MANTES : Filliol — Roulot, Demota, José, Huguet — Gouju, Sorel — Beltramini, Herbette, Appert, *Saoumah puis Calinsky (70e). Entr. : N. Boucq.

SEDAN : Rose — Brény, Chiarruzzi, Farabbi, Beurain, Differding, Devin puis Bordeaux (62e) — Roy, J.-P. *Chrétien, Caron, Dahleb. Entr. : Chrétien.

MANTES - SEDAN : 3-1

SAOUMAH EST DE RETOUR

MANTES-LA-VILLE. — Si septembre est aux portes de l'automne, l'ailier gauche mantevillois Michel Saoumah n'est pas au seuil de la forme.

Il l'a prouvé devant Sedan dont il a été le bourreau. Non seulement le percutant « Mimi », qui redevient l'attaquant d'il y a deux ans, marqua deux buts à dix minutes d'intervalle, mais il donna le troisième à Appert, le maître à jouer du C.A. Mantes-la-Ville.

L'enthousiasme qui anima les hommes de Norbert Boucq à leur retour sur le terrain fut le bienvenu. Au terme de la première période en effet, on en était à envisager un résultat nul.

Trois raisons tendaient à le prouver : la malchance qui avait accablé Saoumah par deux fois (tout d'abord sa reprise de la tête échoua sur le poteau à la 5e minute et ensuite, bien involontairement, il fit un véritable cadeau à Rose), le piège du hors-jeu habilement dressé par les défenseurs sedanais et la certaine torpeur dans laquelle tombèrent petit à petit les joueurs en raison de la forte chaleur.

Mais quand la machine mantevilloise s'ébroua, cette fois les Ardennais, malgré leur nombreux gestes d'anti jeu à rencontre des locaux, furent sérieusement ébranlés et eurent tout loisir de détruire comme ils n'avaient cessé de le faire au préalable.

En vérité, nous fûmes surpris par le comportement des hommes de Chrétien qui, il est vrai, doivent avoir besoin d'une période d'adaptation dans le groupe Nord où, aux dires de leur entraîneur, on joue mieux au football que dans l'Est... En continuant dans cette voie négative, ils demeureront dans les bas-fonds du classement.

Ceux de Norbert Boucq, solidement ancrés à la première place, ont donné une nouvelle fois la preuve de leurs possibilités.

Dix buts marqués pour un seul concédé (précisément dimanche) en cinq rencontres, qui dit mieux dans les autres groupes du C.F.A. ? Le Nord est pourtant réputé comme le plus difficile.

J. SEGUI.

Merci à pascal pour les scans.


Main Menu